POLYPHONIES CORSES · Polifonías corsas

Desde el sur de Francia nos llega este anuncio de la trobairitz Cecilia de Montpellier:

Stages proposés par
U Ponticellu animés par Jacky Micaelli

Cursos programados
por la asociación
U Ponticellu dirigidos por Jacky Micaelli

Polyphonies corses
sacrées et profanes


14 avril au 20 avril au couvent de Corbara.
Ce stage s'adresse aux débutants et aux confirmés, autour du répertoire franciscain pour le sacré, et les compositions de Michel Rafaelli pour les profanes (voir Doninsulana).

7 au 13 juillet à Marignana.
2 au 7 août à Marignana.
Ces deux stages s'adressent à un public débutant, dans la poursuite de la rencontre de la Toussaint. Nous souhaitons développer au sein du village et des villages voisins cet apprentissage de la polyphonie, en collaboration avec l'associu Scopre.

25 au 31 août au couvent de Corbara.
Ce stage s'adresse aux débutants et confirmés, autour d'un répertoire de polyphonies sacrées et profanes.

Polifonías corsas, religiosas y profanas

Del 14 al 20 de abril en el Convento de St Dominique en Corbara, Córcega.
Este curso o taller de dirige tanto a principiantes como experimentados, alrededor del repertorio franciscano, para la parte religiosa, y las composiciones de Michel Rafaelli para la parte profana (ver Doninsulana, quizás haya un error y se refiera a Donnisulana).

Del 7 al 13 de julio y del 2 al 7 de agosto, ambos en Marignana.
Estos dos cursos se dirigen a un público principiante, en la continuación del encuentro de Todos los Santos. Nuestro deseo es que este aprendizaje de la polifonía se desarrolle en el seno del pueblo y de los pueblos vecinos, en colaboración con l'associu Scopre.

Del 25 al 31 de agosto en el Convento de St Dominique en Corbara.
Dirigido a principiantes y experimentados, en torno al repertorio polifónico tanto sacro como profano.


LA TRANSMISSION ET LA TRADITION.
LE CHEMINEMENT DE U PONTICELLU

« Lorsque je chantais au Japon, il y a... 20 ans, je n'aurais pas pu mettre des mots clairs sur ce que je pressentais à propos de cette finalité qui est la mienne aujourd'hui, dans le chant et dans la transmission… », Jacky Micaelli fait ici un constat que porte U Ponticellu dans son éthique et sa pratique.

La tradition ce n'est pas uniquement ce qui a existé jadis et qu'il faut conserver tel quel. C'est un héritage, un legs à recueillir, assumer, conserver mais aussi entretenir et faire fructifier en le renouvelant, afin de jeter un pont entre passé et présent: le présent prolonge le passé, le passé vit dans le présent qui prépare le futur, et pour ce futur le passé et le présent deviendront passé .

Une tradition non recrée, assimilée et adaptée à chaque époque est une tradition morte. La tradition vivante est transmission: elle exige une actualisation, un aspect créatif. Cet apport se devra de respecter l'esprit de la tradition, lequel esprit est un absolu qui transcende le temps. En s'appropriant la tradition, sa tradition, le disciple prend place dans une longue chaîne dont il est un anneau parmi une infinité d'autres, avant et après lui.

Les musiques traditionnelles, c'est à dire orales, contiennent une sève venue du fond des âges, seule la parole, le son, donc l'oralité, en communiquent l'essence spirituelle. Elle préserve le caractère vivant, mouvant de la tradition. L'initiation grâce à laquelle elle se transmet requiert le contact direct, d'homme à homme pour que passe l'influence spirituelle inséparable de toute initiation.

La tradition est donc d'abord mémoire, ce sont nos racines vives, notre centre de gravité. Que sommes nous sans la mémoire de nos origines? L'homme se condamne à la mort spirituelle s'il coupe le lien de la tradition, de sa tradition. La musique détient sa mémoire à elle. Ce sont les traditions musicales, elle vit dans et par l'oralité.

Le cheminement de la polyphonie corse et 'STELLA MATUTINA' passe par le chant grégorien. Celui ci s'incorpore des éléments et archétypes primordiaux qui sous tendent toutes les musiques du monde et en font autant de voix d'un unique 'Chant de l'humanité'. L'archaique, valorisé positivement, n'est pas l'ancien ou l'antique perçu comme vétuste, lointain. Il désigne ce qui dans l'ancien est originel, ce qui échappe à l'emprise destructrice du temps et existe dans un présent perpétuel. L'archaique renvoie au commencement principiel, éternel, hors du temps.

Les valeurs de l'originel, de l'archaique, ne sont pas davantage actuelles à une époque qu'à une autre. Elles inspirent des créations nouvelles. 'L'archaique participe de l'anthropologie qui vise à une connaissance globale de l'homme' selon Claude Levi Strauss. Chaque tradition fournit à des hommes appartenant à telle culture, telle époque, un miroir où ils peuvent imprimer un vivant reflet de leur être essentiel, parce qu'ils ont en eux l'empreinte de cette tradition, et que chaque tradition est une image véridique de l'homme éternel. On trouve la tradition à l'intérieur de l'homme, dans son être spirituel. Cette transmission de la connaissance n'est autre que l'initiation qui actualise un savoir que l'être possède virtuellement. L'initiation est ainsi l'accession à la tradition en soi, et dépasse le cadre de la tradition particulière qu'elle transmet. Ainsi en est il du chant grégorien qui lance ses plus profondes racines dans le «Chant de l'humanité» et dans les archétypes musicaux.

L'archaisme permet d'être par delà tous les rôles et les masques du paraître car il permet l'expression d'une tradition primordiale: «Le centre du monde, c'est ce lieu insaisissable où les traditions prennent naissance , où converge ou d'où émane tout ce qui relève de la traditionalité».

La tradition invite à jeter un autre regard sur la modernité car en repensant les valeurs de la tradition et de l'archaique, on repense et lègitime la modernité. Les vrais modernes se gardent de récuser le passé au nom d'une aveugle fuite en avant.

Ainsi du grégorien, la polyphonie corse tient la mélodie, pure vocalité, le chant. La voix sort du corps et le souffle produit par les poumons le fait retentir. Le chanteur accomplit un acte vital. L'acte de chanter crée une relation intime avec l'organe vocal grâce à quoi les émotions , l'affectivité s'extériorisent spontanément à travers le son d'un chant simple ou complexe, comme un trop plein qui de lui même aspire à sortir de nous. Il ne s'agit pas d'Ego , et nous pouvons prendre l'exemple des riucade ou mélismes en polyphonie corse. Jacky Micaelli explique dans tous ses stages qu'il est dangereux d'aseptiser la pratique de cette tradition sous peine d'en perdre le sens, l'âme, car dans le sacré comme le profane les riucade sont souvent l'expression d'une émotion forte liée à l'histoire de ce chant. On peut ainsi exprimer le 'pietoso' dans le deuil, ou le chagrin de l'amour perdu, mais ce peut être aussi la fatigue d'un travail dur, de l'animal comme de l'homme.
Quand il module son chant, l'homme émet un reflet sonore de son propre être.

La polyphonie corse, comme tous les chants traditionnels, harmonise voix et corps pour que le chant sonne avec plénitude, puissance. Il s'agit moins de chanter «beau» que de chanter «vrai». Un chanteur traditionnel utlise sa voix comme moyen, non comme une fin en soi. Il est donc nécessaire dans la transmission de passer par une redécouverte de la «vocalité traditionnelle, de l'ancrage corporel de la voix, et de la portée spirituelle de cet acte. Chanter avec son corps, c'est retrouver une force primale qui deviendra musique potentielle, noyau originel de toute mélodie».


La présidente Nadine Cesari
Contact: cesarinadine@yahoo.fr
avec le remarquable éclairage de J.Viret sur La tradition



Enlaces de interés
Sitio web de Jacky Micaelli
Asociación U Ponticellu
Calendario de actividades de la Comunidad de San Juan en Corbara, Isla de Córcega

Comentarios

Anónimo ha dicho que…
First-class copy here I certainly especially enjoy the method you compose your sites. I will continue to visit your web page in the time to come to understand extra serious web site writings like this one! This is an tremendous publish here.

In conclusion , allow me thank you for your understanding with my English as (I'm confident you have become aware this at this time ,), English is not my original language so I am using Google Translate to form out what to jot down what I genuinely mean to say.
Mediaoreja ha dicho que…
Me alegro que haya sido de tu agrado este blog y te invito a que escribas libremente en tu idioma original aunque adjuntes tambien la traducción aunque sea por Googloe traductor. Gracias por tu comentario

I'm glad you like it has been this blog and I invite you to freely write your original language but also attach even for Googloe translation translator. Thanks for your comment (my language is not English ... perhaps better understand the French)

Entradas populares de este blog

De calzas, sayas y pellotes.

Los Ta'amim, te'amim, tehamim...

Chansonnier La Vallière BNF Fr. 22543 [R]